Adresse

64 Rue Jean-Pierre Timmbaud, 75011 PARIS

Contact

communication@alimentation-generale.net

Sur le web

L’Alimentation Générale

Lieu de diffusion

Pour l’histoire

A la fois club, salle de concerts et bar, l’ALG accueille sur ses rayons la diversité dans une ambiance populaire et sympathique. À l’image du concept de L’alimentation Générale, la programmation musicale n’a pas le but de se spécialiser dans un style particulier, mais plutôt celui de l’éclectisme avec le désir d’ouvrir les esprits à la différence et à la diversité. On peut y boire un verre entre potes, grignoter des hot-dogs au bar, s’initier au boogie boogie ou à la tarentelle, tomber sur un concert de qualité, un bal musette et transpirer jusqu’au petit matin sur de l’electro rock, le groove de la world, du funk, de la soul, du hip hop ou de la disco !!!

 

Qui est derrière l’Alimentation Générale

C’est en mai 2005 que Said Messous franchit le périph’ et crée son fief rue jean Pierre Timbaud. À 18 ans il reprend les manettes au Bar du marché à Montreuil et rapidement le transforme en quartier général de la commune. C’est le début d’une grande épopée dans le 93 avec la conquête de La Grosse Mignonne, du Bal Perdu et de la Folle Blanche. Les projets fusent. À babord toutes ! Après la banlieue, à nous la capitale !!

L’Alimentation Générale

Derrière une devanture noire aux larges vitres, la grande salle décorée façon squat, abrite un long bar et une petite scène. L’Alimentation Générale (ALG pour les intimes), bar, restaurant, musique, ouvre ses portes dans l’esprit de l’épicerie du coin.

L’ALG accueille sur ses rayons la diversité dans une ambiance populaire et sympathique. On peut y boire un verre entre potes, grignoter des hot-dogs au bar, s’initier au boogie-woogie, jouer au baby-foot, tomber sur un concert, un bal world music, une soirée de performances, un vernissage et aussi transpirer jusqu’au petit matin sur de l’electro rock, le groove de la world, du funk, de la soul, du hip hop ou de la disco !!!

L’ALG c’est comme un bric à brac, un vrai bordel organisé, on s’y alimente tout azimut de manière générale et sans prétention.